Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le off - Avignon

Publié le par géraldine

Vivant désormais à proximité d'Avignon, j'ai pu, cette année m'offrir plusieurs trajets dans la cité des papes. Pas besoin d'anticiper ou de réserver un hôtel. Le rêve. (Pour moi)

Une très bonne surprise, même si oui, bon affichage sauvage, pièces très populaires dans certains théâtre, disparités de subventions entre le off et l'officiel, une forte injonction à prendre la carte off. Ce que j'envisagerai certainement de faire l'an prochain, n'ayant pas prévu de voir autant de pièces. Aucune erreur de casting à signaler, même si on a parfois envie de goûter à plusieurs représentations qui ont lieu en même temps. Ceci prouve la qualité.

J'avais envie de parler de chacun d'entre elles.

'Day 1.

je suis partie sous un soleil de plomb, sans aucune préparation. Ce jour là, j'ai flâné dans les rues, bu beaucoup d'eau et me suis laissée guider par les acteurs faisant la promo de leur pièce.

j'ai vu deux pièces, deux découvertes que je n'aurais pas sélectionné si j'avais préparé ma journée.

Tiresias de Philippe Delaigue, au théâtre gilgamesh.

Tiresias, oracle immortel, doit se résoudre à répondre, sur internet aux demandes d'adolescents. L'un d'entre eux lui annonce qu'il désire mourir. Tiresias et sa fille, pour l'en dissuader, lui font traverser les morts les plus traumatisantes de la mythologie.

J'ai aimé : être surprise, apprendre et réapprendre des classiques, la mise en scène (les deux jeunes souples acteurs, manto et Léo, habitent la scène, transcendent les décors.

j'ai moins aimé : le jeu et le manque de finesse de Tiresias. La bande sonore, parfois assourdissante.

Si je salue les deux jeunes acteurs, je pense qu'il s'agit de la pièce qui dans sa globalité m'a le moins convaincue.

Le medecin malgré lui. De celui qu'on ne présente plus, par la troupe kapo ko mica

quand sganarelle me propose d'aller voir ne pièce de Molière, je reste polie mais sceptique.

Alors que je compulsais le catalogue, récupéré devant le gilgamesh, n'arrivant pas à me décider, je me suis dit pourquoi pas.

plusieurs raisons à cela : la troupe en promo m'a conquise, après avoir testé et été éprouvée par une création, j'avais besoin de classicisme, je savais retrouver sans problème le théâtre (parmi les 120) et il faisait beaucoup trop chaud.

J'ai aimé : le texte. C'est vif et écrit. C'est un classique, on se sent chez soi, avec nos repères. Le jeu des comédiens. Une troupe qui sait tout faire : changements de décors, bruitage...

j'ai moins aimé : le sujet. La même troupe adaptant une autre pièce ?

je recommande vivement ce spectacle. Je mettrai en ligne quelques liens plus tard.

bilan

une journée que je n'ai pas vu passer. Je suis restée un peu sur ma faim, n'ayant pas pu voir une troisième pièce.

A bientôt pour la suite et quelques photos.

Partager cet article

Repost 0

La culture...c'est comme la confiture

Publié le par géraldine

Alors que là blogosphère est saturée, j'ai pris la décision de relancer mon blog. Après 5 ans d'absence, j'ai eu envie de (re)tenter l'expérience.

Avec l'envie de parler "culture" et confiture. La culture, parce que c'est ce que je fais au quotidien, en dehors de mes heures de boulot et la confiture, parce que j'aime manger et tester, découvrir de nouveaux produits. Je combine parfois les 2.

Cette année, pas encore terminée, j'ai participé à des festivals qui me faisaient rêver depuis longtemps, vu de nombreuses pièces de théâtre, vu des films parfois confidentiels. J'avais envie de revenir sur tout ça.

Met parfois aussi, je parlerais fringues et beauté. Ce ne sont pas des gros mots.

Je vous en reparle.

Bon week-end.

Partager cet article

Repost 0

Menu du jour 11

Publié le par géraldine

Le menu du jour sera rock !

Avec les Strokes qui signeraient leur dernier album, tant Angles s'est écrit dans une ambiance particulière...Très rock, en somme : Casanblancas d'un côté pour les voix, et les musiciens de l'autre pour les mélodies. 

La qualité de l'album, en pâtirait...Je n'ai jamais vraiment apprécié la musique des Strokes, au point de zaper complètement le deuxième album. 

Pourtant le nouvel opus démarre très fort avec trois titres très dansants...Pour les autres, je ne sais pas encore tant je suis happée par le Machu Pichu ! Puis charmée par Under Cover the Darkness,

A visionner d'urgence le clip où nous voyons effectivement que Julian préfère faire cavalier seul. A suivre...

 

 

 

 

 

Publié dans journal

Partager cet article

Repost 0