Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Day 2 - festival off d'Avignon

Publié le par géraldine

Nouveau retour critique sur ma deuxième journée passée au festival d'Avignon.

J'ai enchaîné trois pièces.

Royale Legende.

J'ai choisi cette pièce parmi une sélection matinale, an fonction de mon arrivée en train en Avignon.

Débarquée le matin en train, je n'ai pas ressenti immédiatement le besoin de me jeter dans une salle de théâtre. Un rattrapage de petit déjeuner et je me suis rendue compte que ma sélection matinale tombait à l'eau. Il me restait quelques minutes pour rejoindre le Petit Louvre pour assister à Royale Légende, mon plan Z.

Plan Z, parce que pièce historique, parce que Marie-Antoinette, un sujet qui me fait l'effet Molère de déjà trop vu. Et en même temps me permettait d'avoir mes repères. (Selon le moment de la journée, je suis plus ou moins réceptive à des sujets denses ou le texte est au coeur. C'est à dire qu'il demande de l'attention, de la réflexion, de la concentration.

Cette pièce, signée Fréderic Mancier et Bernard Larré raconte "l'histoire vraie d'une correspondance qui n'a jamais existé entre Marie-Antoinette et le chevalier d'Eon".

J'ai aimé

Le texte justement. Ciselé, fin, frivole et parfois rude aussi. Telle que l'a été la vie de Marie-Antoinette. Les costumes. L'absence ou presque de décor. Les comédiens magistraux. Etre bouleversée.

Je reviendrai sur le classement très subjectif des pièces que j'ai préféré parmi les onze auxquelles j'ai assisté, mais celle-ci fait partie de mon top 5.

J'ai moins aimé

Etre perturbée par le texte, sans trop savoir pourquoi. En même temps, c'est en cela que l'art atteint aussi son but. Quand il nous dérange.

Découvrir la pièce

Ayant raté la pièce que j'avais sélectionné ensuite, j'ai attendu le milieu d'après-midi pour voir la pièce suivante. Choisie par la personne qui m'accompagnait. Je ne l'aurai pas

La maîtresse en maillot de bain - au Palace

De Fabienne GALULA

L'histoire

Bienvenue au paradis des gommettes, des doudous et des anti-dépresseurs ! Mandatée par le
ministère de l’Education Nationale, une jeune psychologue atterrit dans la salle des maîtres d’une école maternelle. Ce qu’elle va y trouver est loin, très loin de ce qu’elle imaginait...

J'ai aimé

Rire. Sans être d'une qualité exceptionnel, la pièce met en exergue des situations qui n'existent pas forcément que dans le milieu scolaire, et peuvent faire échos à des situations plus universelles de travail. Le petit chef acariâtre, le don Juan, la psychologue enjouée...

Les personnes sont plutôt attachants.

J'ai moins aimé

Retourner à l'école ! Le sujet en réalité...même si suis curieuse, aime découvrir les coulisses, je n'ai pas été réellement emballée par le jeu d'acteur, émue ou retournée par la mise en scène.

C'est néanmoins une bonne pièce de facture classique.

Découvrir extrait, avec d'autres acteurs

Et pour terminer cette deuxième journée passée à Avignon :

Un baiser s'il vous plait, au Pandora. Adaptation du film d'Emmanuel Mouret

La bande annonce du film, plutôt qu'un long discours (puisque l'histoire est la même)

https://www.youtube.com/watch?v=wKeRPn6cTq8

J'ai aimé

Cette délicatesse un peu maladroite, qui font la patte des films de Mouret. La sensibilité et des dialogues, qui minent de rien sont beaucoup moins légers qu'ils semblent l'être.

J'ai moins aimé

Le manque de rythme de certaines situations...comme si certains passages tombaient à plat. Avec peut-être un peu plus de sel. Dommage, c'était presque délicieux !

Le teaser

A bientôt pour un Day 3.

Partager cet article

Repost 0

Le off - Avignon

Publié le par géraldine

Vivant désormais à proximité d'Avignon, j'ai pu, cette année m'offrir plusieurs trajets dans la cité des papes. Pas besoin d'anticiper ou de réserver un hôtel. Le rêve. (Pour moi)

Une très bonne surprise, même si oui, bon affichage sauvage, pièces très populaires dans certains théâtre, disparités de subventions entre le off et l'officiel, une forte injonction à prendre la carte off. Ce que j'envisagerai certainement de faire l'an prochain, n'ayant pas prévu de voir autant de pièces. Aucune erreur de casting à signaler, même si on a parfois envie de goûter à plusieurs représentations qui ont lieu en même temps. Ceci prouve la qualité.

J'avais envie de parler de chacun d'entre elles.

'Day 1.

je suis partie sous un soleil de plomb, sans aucune préparation. Ce jour là, j'ai flâné dans les rues, bu beaucoup d'eau et me suis laissée guider par les acteurs faisant la promo de leur pièce.

j'ai vu deux pièces, deux découvertes que je n'aurais pas sélectionné si j'avais préparé ma journée.

Tiresias de Philippe Delaigue, au théâtre gilgamesh.

Tiresias, oracle immortel, doit se résoudre à répondre, sur internet aux demandes d'adolescents. L'un d'entre eux lui annonce qu'il désire mourir. Tiresias et sa fille, pour l'en dissuader, lui font traverser les morts les plus traumatisantes de la mythologie.

J'ai aimé : être surprise, apprendre et réapprendre des classiques, la mise en scène (les deux jeunes souples acteurs, manto et Léo, habitent la scène, transcendent les décors.

j'ai moins aimé : le jeu et le manque de finesse de Tiresias. La bande sonore, parfois assourdissante.

Si je salue les deux jeunes acteurs, je pense qu'il s'agit de la pièce qui dans sa globalité m'a le moins convaincue.

Le medecin malgré lui. De celui qu'on ne présente plus, par la troupe kapo ko mica

quand sganarelle me propose d'aller voir ne pièce de Molière, je reste polie mais sceptique.

Alors que je compulsais le catalogue, récupéré devant le gilgamesh, n'arrivant pas à me décider, je me suis dit pourquoi pas.

plusieurs raisons à cela : la troupe en promo m'a conquise, après avoir testé et été éprouvée par une création, j'avais besoin de classicisme, je savais retrouver sans problème le théâtre (parmi les 120) et il faisait beaucoup trop chaud.

J'ai aimé : le texte. C'est vif et écrit. C'est un classique, on se sent chez soi, avec nos repères. Le jeu des comédiens. Une troupe qui sait tout faire : changements de décors, bruitage...

j'ai moins aimé : le sujet. La même troupe adaptant une autre pièce ?

je recommande vivement ce spectacle. Je mettrai en ligne quelques liens plus tard.

bilan

une journée que je n'ai pas vu passer. Je suis restée un peu sur ma faim, n'ayant pas pu voir une troisième pièce.

A bientôt pour la suite et quelques photos.

Partager cet article

Repost 0

La culture...c'est comme la confiture

Publié le par géraldine

Alors que là blogosphère est saturée, j'ai pris la décision de relancer mon blog. Après 5 ans d'absence, j'ai eu envie de (re)tenter l'expérience.

Avec l'envie de parler "culture" et confiture. La culture, parce que c'est ce que je fais au quotidien, en dehors de mes heures de boulot et la confiture, parce que j'aime manger et tester, découvrir de nouveaux produits. Je combine parfois les 2.

Cette année, pas encore terminée, j'ai participé à des festivals qui me faisaient rêver depuis longtemps, vu de nombreuses pièces de théâtre, vu des films parfois confidentiels. J'avais envie de revenir sur tout ça.

Met parfois aussi, je parlerais fringues et beauté. Ce ne sont pas des gros mots.

Je vous en reparle.

Bon week-end.

Partager cet article

Repost 0